ActualitésCréditRachat de crédits : 5 idées reçues et pourquoi elles sont fausses

Rachat de crédits : 5 idées reçues et pourquoi elles sont fausses

Une femme assise sourit joyeusement en tenant une affiche avec un dessin d'ampoule, devant un mur couvert de croquis et de formules évoquant la créativité et l'inspiration.

Après une énième fin de mois difficile à jongler entre charges et dépenses imprévues, vous envisagez de recourir au rachat de crédits pour soulager votre gestion quotidienne. Pour vous lancer sereinement et en toute connaissance de cause, Ifinance démonte pour vous 5 idées reçues sur le regroupement de crédits.

1/ Le rachat de crédits s’adresse seulement aux cas désespérés de surendettement

 
Le regroupement de crédits permet à tout un chacun d’optimiser son budget quotidien. Réussir à joindre les deux bouts en fin de mois ne suffit pas toujours : vous pouvez avoir un projet à financer, nécessitant d’épargner, ou devoir faire un achat qui remet en cause l’équilibre de vos finances.
 
Dans certaines situations, rassembler les crédits permet justement d’éviter d’aller jusqu’à une situation de surendettement, tout en retrouvant pouvoir d’achat et capacité d’épargne.
 

2/ Le nouveau crédit me coûtera plus cher que les anciens

 
Le coût global du crédit augmente lors d’un rachat de crédit, oui. Mais les intérêts remboursés chaque mois, lui, diminue. Vos mensualités sont donc réduites en échange d’un allongement de la durée du remboursement. Les fins de mois sont moins difficiles et vous pouvez retrouver votre souffle.
 

3/ Si j’ai recours au regroupement de crédits, je vais devoir changer de banque

 
Le rachat de crédits consiste tout simplement en la souscription d’un nouveau prêt rassemblant tous les autres (rachat de crédit immobilier, rachat de crédits à la consommation…) : il n’est aucunement nécessaire de quitter votre banque actuelle.
 
Le prélèvement aura lieu sur le compte que vous désirez, sans que vous n’ayez à changer d’établissement bancaire. Bien sûr, il arrive que certains organismes de crédit demandent ce changement, mais ils restent l’exception.
 
À noter : Votre courtier n’a pas besoin de contacter votre banque pour vous faire une proposition compétitive de rachat de crédits. Il se fonde sur les informations que vous lui fournissez et il n’y a donc aucun risque que vos relations avec votre conseiller bancaire se détériorent.
 

4/ Mon nouveau crédit sera forcément à taux variable

 
Comme tout crédit, celui vous permettant de regrouper toutes vos dettes en un seul remboursement mensuel peut être à taux fixe, à taux modulable ou à taux variable, selon votre projet et l’offre des établissements fournisseurs de crédit.
 

5/ Qui dit rachat de crédits, dit fichage à la Banque de France

 
Au contraire ! Recourir au rachat de crédits pourrait bien vous éviter une situation justifiant d’être fiché à la Banque de France. Vous souscrivez simplement à un nouvel emprunt afin de rééquilibrer votre budget : les mensualités de remboursement sont ainsi plus adaptées à vos revenus et à vos dépenses.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Obtenez un chemin clair vers vos objectifs financiers

Crédits
Resources

Copyright: © 2024 Eranos. Tous droits réservés.