Rachat de crédits

Le rachat de crédits hypothécaires

Optimisez votre patrimoine avec notre Solution de Rachat de Crédit Hypothécaire. Simplifiez rapidement vos remboursements sans attendre. Que ce soit pour regrouper plusieurs prêts hypothécaires en un seul, pour réduire vos mensualités ou pour bénéficier de conditions de remboursement plus avantageuses, notre solution de rachat de crédit flexible vous accompagne dans la gestion de votre budget immobilier. Offrez-vous les moyens de mieux contrôler vos dépenses et de retrouver une stabilité financière, en adaptant vos remboursements à votre situation actuelle et à vos objectifs futurs.

Simulation Rachat de crédit Hypothécaire


Deux professionnels se serrent la main au-dessus d'un bureau, signifiant probablement un accord ou une entente réussie.

Le rachat de crédit hypothécaire est une stratégie financière puissante qui offre aux propriétaires la possibilité de reprendre le contrôle de leur emprunt immobilier et de réduire leurs paiements mensuels. Que vous cherchiez à économiser de l’argent sur les intérêts, à réduire votre taux d’endettement ou à libérer des liquidités, comprendre les différentes stratégies de rachat de crédit hypothécaire peut vous aider à atteindre vos objectifs financiers.

Qu’est-ce que le rachat de crédits hypothécaires ?

Le rachat de crédit hypothécaire est une stratégie financière qui implique la consolidation de divers prêts bancaires en un seul nouvel emprunt. Ce processus est orchestré par un établissement financier qui rachète les crédits en cours de remboursement et met en place un nouveau contrat, fusionnant ainsi l’ensemble ou une partie des prêts antérieurs. Les types de prêts pouvant être inclus dans cette opération comprennent les crédits à la consommation, tels que les prêts auto ou travaux, les prêts immobiliers et même certaines dettes impayées, comme des factures en retard ou des impôts impayés.

Le rachat de crédits est qualifié de « hypothécaire » lorsque cette démarche est garantie par la mise en hypothèque d’un bien immobilier. Cette option est donc exclusivement ouverte aux particuliers propriétaires. Il est également envisageable de recourir à un regroupement de prêts hypothécaire en utilisant comme garantie un bien dont le prêt utilisé pour son acquisition n’a pas encore été intégralement remboursé.

Quant à l’hypothèque en elle-même, c’est une mesure de sécurité où le propriétaire engage son bien immobilier comme garantie en cas de défaut de paiement durant la période du crédit. Cette garantie rassure l’organisme de rachat de crédit quant au paiement de la dette.

Comment fonctionne le rachat de crédits hypothécaires ?

Tout d’abord, l’établissement bancaire procède au rachat de vos différents crédits auprès de vos créanciers existants, les regroupant en un seul emprunt avec des mensualités réduites sur une période maximale de 25 ans. Étant donné que les montants des dettes regroupées sont souvent plus élevés que pour un rachat de crédits à la consommation, l’opération est généralement garantie par votre bien immobilier.

Si vous aviez déjà une hypothèque en place pour garantir votre prêt immobilier précédent, cette hypothèque serait simplement remplacée par celle mise en place pour le rachat.

Pour mettre en place un rachat de crédits hypothécaire, la banque effectue une étude préliminaire en trois étapes :

  • Estimation du montant des crédits à regrouper et éventuellement de la trésorerie supplémentaire demandée.
  • Évaluation de votre situation financière, comprenant vos revenus, charges et éventuels apports financiers.
  • Évaluation de la valeur de votre ou vos biens immobiliers.

Une fois cette étude réalisée et l’offre de crédit envoyée à l’emprunteur, celui-ci signe l’offre. Après le délai de rétractation, la banque débloque les fonds pour rembourser les anciens crédits, et vous ne remboursez désormais qu’une seule échéance par mois.

La valeur de votre bien immobilier doit être suffisante pour couvrir les crédits à regrouper et, le cas échéant, le nouvel emprunt adossé au regroupement.

Si la banque estime que l’opération est réalisable, elle procède ensuite à la définition du taux qui sera appliqué au prêt, basé sur des critères tels que la durée de remboursement, le montant total du prêt et éventuellement le montant de l’apport. 

 

A savoir ! 

Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) est un indicateur important à observer sur les offres de rachat de crédits, car il inclut tous les frais relatifs au crédit.

Pourquoi faire un rachat de crédits hypothécaires ?

Le rachat de crédits hypothécaires est particulièrement adapté aux propriétaires de biens immobiliers qui souhaitent simplifier leur gestion financière, réduire leurs mensualités, financer de nouveaux projets ou bénéficier de meilleures conditions de financement grâce à une garantie hypothécaire.

Si vous avez plusieurs crédits en cours et que vous souhaitez simplifier votre gestion financière en regroupant tous vos paiements en un seul, le rachat de crédits hypothécaires peut être une solution. De plus, un crédit hypothécaire peut être envisagé si vous avez déjà un prêt hypothécaire en cours et que vous souhaitez bénéficier de meilleures conditions.

Le rachat de crédits hypothécaires peut également vous aider à financer de nouveaux projets, tels que des travaux, l’achat d’une voiture, un voyage, un mariage ou d’autres besoins importants. En incluant ces nouveaux besoins financiers dans le nouveau prêt, vous pourriez consolider l’ensemble de vos dettes et besoins financiers en un seul prêt, généralement à des conditions plus avantageuses.

Quels sont les avantages et inconvénients du rachat de crédits hypothécaires ?

Les avantages du rachat de crédits hypothécaires sont multiples :

 

  • Taux préférentiels : les taux d’intérêt sont souvent plus avantageux par rapport à d’autres types de crédits, ce qui réduit le coût total de l’emprunt.
  • Critères de validation moins restrictifs : les critères d’admissibilité sont généralement moins stricts, ce qui signifie que même les emprunteurs avec des antécédents de crédit moins favorables peuvent être éligibles.
  • Possibilité de financer de nouveaux projets : en plus du regroupement de dettes, il est possible d’inclure le financement de nouveaux projets tels que des travaux, l’achat d’une voiture, un mariage, etc.
  • Remboursement étalé sur 25 ans : contrairement aux prêts sans hypothèque qui ont généralement une durée maximale de remboursement de 15 ans, un rachat de crédits hypothécaires permet de rembourser sur une période plus longue, ce qui peut entraîner des mensualités plus basses.
  • Allègement du budget : avec des mensualités potentiellement plus faibles, le budget mensuel de l’emprunteur peut être allégé, laissant plus de marge de manœuvre financière.

 

Cependant, il y a aussi des inconvénients à prendre en compte :

  • Risque de saisie du bien immobilier : en cas de défaut de paiement, il y a un risque de saisie du bien immobilier mis en hypothèque, ce qui peut conduire à sa vente pour rembourser les dettes.
  • Frais supplémentaires : la mise en place d’une hypothèque implique des frais supplémentaires, notamment les frais de notaire pour établir l’acte notarié.
  • Complexité administrative : le processus peut être complexe et implique des démarches administratives supplémentaires, comme le transfert de comptes bancaires en cas de changement de banque pour le rachat.
  • Pénalités de remboursement anticipé : en cas de rachat d’un prêt immobilier, des pénalités de remboursement anticipé peuvent s’appliquer.
  • Mainlevée nécessaire pour vendre le bien : pour vendre le bien hypothéqué pendant la période de remboursement, une mainlevée doit être effectuée, ce qui entraîne également des frais supplémentaires et nécessite l’accord du prêteur.

 

Bien que le processus puisse sembler complexe, l’aide d’un intermédiaire bancaire spécialisé peut simplifier les démarches et accélérer le processus.

Le rachat de crédit hypothécaire consiste à remplacer votre prêt immobilier actuel par un nouveau prêt, souvent avec des conditions plus favorables. Le refinancement est un terme plus général qui peut également inclure d’autres types de prêts, tels que les prêts automobiles ou les prêts étudiants.

Les frais associés au rachat de crédit hypothécaire peuvent inclure les frais de dossier, les frais d’évaluation de la propriété, les frais de notaire et les frais de remboursement anticipé, le cas échéant. Il est important de prendre en compte ces frais lors de l’évaluation de la viabilité d’un rachat de crédit hypothécaire.

Si la valeur de votre maison a diminué depuis que vous avez contracté votre prêt initial, il peut être plus difficile de faire un rachat de crédit hypothécaire. Cependant, il existe des options disponibles, notamment le rachat de crédit hypothécaire subordonné, qui peut vous permettre de refinancer une partie de votre prêt.

Non, il n’est pas nécessaire de souscrire une assurance emprunteur. En effet, dans la plupart des cas, la banque exige que le refinancement soit assuré pour accepter de regrouper les prêts. Toutefois, dans le cas d’un rachat de crédit hypothécaire, cette question ne se pose pas, car l’opération est déjà garantie par le bien immobilier. Par conséquent, l’assurance n’est pas nécessaire et n’offre aucun avantage supplémentaire à la banque dans ce contexte.

Prêt à transformer vos projets en réalité ?

Que ce soit pour un besoin de financement, un rachat de crédit, un crédit hypothécaire, un prêt relais, ou un prêt adapté aux seniors, iFinance Courtage vous guide vers la solution la plus adaptée à votre situation.